Accueil

Espace membre

Authentification

A la Une

  • A la Une

    • Fausses couches à répétition et mutation G20210A de la prothrombine11/03/2013

      La mutation G20210A de la prothrombine est un état thrombophilique susceptible d'entraîner des  accidents thrombo-emboliques graves.

      En savoir plus
    • Des insuffisants rénaux dialysés : Protéine S100 β et syndromes dépressifs20/02/2013

      Lien étroit entre des taux sanguins élevés de la protéine S100 β et les symptomes dépressifs observés chez des patients dialysés en phase terminale d'insuffisance rénale.

      En savoir plus
    • L'insuffisance cardiaque : la Galectine-3 bientôt disponible en France18/02/2013

      Approuvé par la FDA aux Etats-Unis et déjà en pratique dans ce pays, ce test devrait prochainement être disponible en France

      En savoir plus
    • Biologiste en grève de la faim !18/02/2013

      Patrick Lepreux, biologiste marseillais et président du syndicat BIOPRAT, issu de la coordination des biologistes en colère, а entamé une grève de la faim pour dénoncer le projet de réforme de la biologie.

      En savoir plus
    • Cancer du sein métastatique HER2-positif non encore traité : nouveau traitement13/02/2013

      Une étude récente de phase III1,2, l'étude CLEOPATRA (CLinical Evaluation Of Pertuzumab And Trastuzumab), а montré que le traitement associant un nouvel anticorps monoclonal, le pertuzumab au trastuzumab (Herceptin) et à une chimiothérapie par docétaxel, а significativement prolongé la survie globale de personnes souffrant de cancer du sein métastatique HER2-positif non traité antérieurement, par comparaison à l'association Herceptin, chimiothérapie et placebo.

      En savoir plus
    • Nouveaux tests de diagnostic du cancer08/02/2013

      En matière de nouvelles thérapies des cancers, en particulier dans le cas des thérapies ciblées, il ne se passe pas de semaine sans qu'une nouvelle molécule fasse son apparition.

      En savoir plus
    • Un test univoque ?19/11/2012

      Un test permettant d’attribueravec précision lesous-groupe du médulloblastome a été décrit dans la revue Acta Neuropathologica et validé sur deux séries distinctes de 101 et 130 médulloblastomes de sous-groupesclairement identifiés.

      En savoir plus
    • Tests génétiques sur Internet : attention !19/11/2012

      De sérieuses réserves sont formulées à l’égard des tests génétiques en vente libre sur Internet, dont on rappelle qu’ils sont illégaux en France et proscrit par la plupart des autorités médicales.

      En savoir plus
    • Souches de salmonellose résistantes et enfants éthiopiens19/11/2012

      Des infections multi-résistantes de salmonelloses ont été signalées en Belgique depuis 2004. 

      En savoir plus
    • Cancer ovarien et corpulence en Chine du Sud.19/11/2012

      Un article de la revue Cancer Causes & Control décrit une étude menée sur 500 patientes hospitalisées dans la province de Guangdong (Chine) pour un cancer ovarien entre 2006 et 2008. 

      En savoir plus
    • Habitudes de lecture28/11/2012

      Une étude réalisée en 2012 auprès de  10 154 cadres et dirigeants en entreprises.

      En savoir plus
    • Valeurs de l'antigène CA 19-9 dans le diabète de type 217/05/2013

      Le CA 19-9 est un marqueur de plusieurs affections malignes, notamment du cancer du pancréas.

      Une étude réalisée par le  Service de Biologie Clinique ( Institut Salah Azaiez) et le Service de Diabétologie et des Maladies de la nutrition, à l'Institut National de Nutrition, à Tunis (1), а permis de montrer que le diabète pourrait être aussi une des causes non tumorales d'augmentation du taux de CA 19-9.

      L'étude а porté sur 60 patients diabétiques (21 hommes, 39 femmes) et 60 individus témoins (21 hommes, 39 femmes), chez lesquels ont été effectués des dosages de la glycémie à jeun, de l'Hb glyquée et du CA 19-9.

      Cette population а été classée en deux groupes en fonction du taux de CA 19-9:

      -un groupe ayant un taux de CA 19-9 >37 U/mL.

      -un groupe avec un taux de CA19-9 ≤ 37 U/mL,

      L'augmentation du taux moyen de CA 19-9 était significativement plus élevé chez les patients diabétiques ( 26,1 ±44 U/mL) que chez les témoins non diabétiques (5,5±6,1 U/mL) (p=0,001) ( tableau ci-joint)

      Patients ayant un CA 19-9 >37 U/mL               Patients ayant un CA 19-9 ≤ 37U/mL


      Glycémie              16,2±5,4 mmol/L                                 10,5± 5,9 mmol/L

      Hb glyquée          13,2±3,4%                                           11,8±2,2%                          

      CA 19-9                26,1± 44,3 U/mL                                5,5±6,1 U/mL                                     

      Valeurs moyennes de la glycémie, de l'Hb glyquée et du CA 19-9

      Ces résultats montrent que le CA 19-9 , marqueur du cancer pancréatique, pourrait être aussi un marqueur de la fonction endocrine du pancréas, mais les mécanismes responsables de l'élévation du CA 19-9 dans le diabète de type 2 ne sont pas encore bien élucidés.

      (1) Résumé d'une communication affichée, JIB 2012., publiée dans Ann Bio Clin, volume 71, Janvier-février 2013.

      En savoir plus
    • Une question de confiance13/06/2013

      Une question de confiance

      Un sondage du Readers Digest repris par PME Magazine révèle que les professions de pharmacien (80%) et de médecin (76%) jouissent d’une confiance importante auprès des populations, bien mieux placées celles de juge (39%) et d’avocat (38%), et loin devant celles de journaliste (30%) et de politicien (7%).

      Ces données sont à prendre avec prudence, d’autant plus que dans le contexte de polémiques répétées auquel nous assistons, elles ne manqueront pas, à leur tour, de susciter des commentaires contradictoires !

      En savoir plus
    • Valeur diagnostique des marqueurs tumoraux CEA, CA 15-3, CA 19-9 et CA 125 dans le cancer du poumon28/06/2013

      Valeur diagnostique des marqueurs tumoraux CEA, CA 15-3, CA 19-9 et CA 125 dans le cancer du poumon

      Une étude indienne récente (*) montre que la détermination simultanée de plusieurs marqueurs dans le cancer du poumon est d'un plus grand intérêt diagnostique par rapport au résultat obtenu par l'un ou l'autre de ces marqueurs, pris individuellement.

      Les auteurs de cette étude ont évalué la valeur diagnostique de seulement (**)  quatre marqueurs: CEA, CA 15-3, CA 19-9 et CA 125 dans le sérum et dans les liquides de lavage broncho-alvéolaire chez 90 patients présentant des atteintes broncho-pulmonaires bénignes ou malignes. Ces marqueurs ont été dosés par des techniques immunoenzymatiques.

      La sensibilité, la spécificité et la valeur prédictive de chacun de ces marqueurs ont été évaluées à l'aide de courbes ROC ( Receivers operating characteristic), dans le sérum et dans les liquides de lavage broncho-alvéolaire.

      L'examen de ces courbes montre que, pris individuellement, le CEA, le CA 19-9 et le CA 125 présentent la meilleure exactitude diagnostique en ce qui concerne les liquides de lavage broncho-alvéolaire, le CEA étant néanmoins le marqueur le plus approprié pour le liquide de lavage broncho-alvéolaire, alors que dans le sérum, c'est le CA 15-3 qui présente le plus d'intérêt.

      Pour les auteurs de cette étude, le CEA, le CA 19-9 et le CA 125 dosés dans les liquides de lavage broncho-alvéolaire sont des marqueurs plus utiles en pratique clinique par rapport au dosage de ces mêmes marqueurs dans le sérum, bien que,  dans certaines situations, les dosages sanguins peuvent s'avérer également avantageux.

      Ainsi, concluent les auteurs, bien qu'il n'y ait pas de marqueur spécifique du cancer pulmonaire, la combinaison de plusieurs marqueurs  permet un meilleur suivi tout en éliminant les faux positifs et les faux négatifs. 

      (*)Indranath Ghosh, Debojyoti Bhattacharjee, Anjan Kumar Das, Goutam Chakrabarti, Anindya Dasgupta, Subir Kumar Dey. Diagnostic Role of Tumor Markers CEA, CA  15-3, CA 19-9 et CA 125  in Lung Cancer. Ind J Clin Biochem 2013;28 (1):24-29.

      (**) NDLR: Pour des raisons qui ne sont pas mentionnées dans l'article, les auteurs n'ont pas étudié ni le CYFRA 21-1 (le marqueur le plus sensible des cancers broncho-pulmonaires) ni le NSE (dont le grand intérêt est le suivi des cancers du poumon à petites cellules).

      En savoir plus
    • JIB - COMMUNIQUÉ DE PRESSE JUIN 201304/07/2013

      Pour sa 58ième édition, le rendez-vous annuel des biologistes médicaux s’inscrit tout naturellement dans un esprit d’efficience. Pour faire de l’événement le vrai temps fort de l’année de la profession, les Journées Internationales de Biologie se renouvellent pour qu’elles ne se pensent plus comme un simple rendez-vous récurrent mais se vivent comme une bouffée d’oxygène, une parenthèse hors du labo pour prendre du recul, envisager son métier avec plus de hauteur et pour appréhender le métier de manière plus positive.

      Les JIB se tiennent au CNIT à la Défense les 13, 14 et 15 novembre 2013 Un temps de travail incontournable, à préparer, dès maintenant !

      STRATÉGIE, TEMPS FORTS, AXES MAJEURS DU CONGRÈS… LE POINT SUR 2013

      OPTIMISER LA PRÉSENCE DES PARTICIPANTS

      Optimiser la présence des biologistes médicaux sur l’événement… Tel est l’objectif des Journées Internationales de Biologie.

      Il s’agit de permettre à tous les acteurs et intervenants dans chacune des spécialités de récolter, individuellement ou collectivement et sur le long terme, les fruits de leur participation. En inscrivant les JIB à « l’Ordre du jour des laboratoires », que ce soit sur le congrès (avec les sessions professionnelles du Colloque, avec les sessions scientifiques pour mettre à jour ses connaissances), ou que ce soit sur le salon (avec la découverte d’innovations majeures présentées sur le salon et aux Trophées des JIB, avec les ateliers de la Sphère Emploi pour faciliter l’accès des jeunes au monde professionnel), tous les acteurs de la biologie médicale* trouvent des réponses et des solutions dans les différentes missions qu’ils sont amenés à exercer en parallèle (RH, qualité, transport, finances…) et dans leur discipline (hématologie, virologie, biochimie…).

      VALORISER LES TEMPS FORTS

      Véritable plateforme de lancement des innovations, les JIB présenteront, pour cette édition, près de 200 innovations dont 75% à visées européenne et mondiale et 78% présentées pour la première fois .

      Parce qu’elle est dans la nature même de l’événement, l’innovation est toujours particulièrement visible sur la Galerie de l’Innovation et met à l’honneur des structures dynamiques (PME, start-ups, biotechs…). Cet espace s’anime régulièrement pendant toute la durée des JIB en offrant des temps de discussions et d’échanges entre spécialistes sur Paroles d’Experts .

      L’innovation se révèle également lors de la Cérémonie de Remise des Trophées des JIB qui, pour leur 2 ème édition et fortes de leurs succès 2012, remercient les efforts constants de l’industrie dans 6 nouvelles catégories (Amélioration des procédures, Galerie de l’Innovation, Qualité et Accréditation, Biologie d’urgence et biologie délocalisée, Innovation en post analytique et Prix du jury).

      Les JIB ont à coeur de répondre aux difficultés de la nouvelle génération et c’est tout naturellement qu’elles ont souhaité dédier un espace à l’avenir des jeunes : la Sphère Emploi propose sur le salon des ateliers pratico-pratiques de rédaction de CV, de lettres de motivations, de préparation à un entretien…

      Enfin, les JIB réservent un accueil très soigné aux régionaux, sociétés savantes, ordres, ministère, syndicats ou humanitaires sur le Carré des Institutions qui réunit les grandes instances de la profession.

      ORIENTER LE CONGRÈS AUTOUR DE 3 AXES MAJEURS :

      TECHNOLOGIE, CONTENU SCIENTIFIQUE & ORGANISATION DU LABORATOIRE

      Les sessions du congrès sont l’expression de thèmes fondateurs de la biologie médicale qui en structurent les contenus. Le programme proposé tient compte de 3 grands paramètres qui sont constitués, pour l’essentiel, par la place de la biologie dans les politiques de santé et l’organisation des soins, la multidisciplinarité de la biologie médicale (microbiologie, immunologie, biologie clinique…) ainsi que les équipements et technologies innovantes.

      Sur l’ensemble des sujets proposés, un thème donne le ton de l’édition : la prévention et le dépistage , au programme notamment de la session inaugurale « Biologie médicale et politique de dépistage ». En mettant ce thème à l’ordre du jour, les JIB ont à coeur de valoriser la biologie comme support majeur de la médecine préventive et personnalisée, alternative souhaitée à la médecine curative, sur laquelle repose le système de soins actuel.

      Toujours sous cet axe, la session attendue sur le dépistage généralisé et organisé pour les HPV (papillomavirus) « HPV et IST : état des pratiques et actualités » dresse l’état des lieux des pratiques dans la prise en charge des cancers du col de l’utérus, et notamment du retard de la France dans l’organisation d’un programme de dépistage des HPV en prévention des cancers du col de l’utérus. Cette session s’inscrit dans le cadre de la formation continue des biologistes médicaux dans le nouveau dispositif de DPC - Développement Professionnel Continu.

      Dans un registre plus prospectif, la session des « nanotechnologies, premières réalités et perspectives en biologie médicale», présente une vision des technologies biomédicales miniaturisées qui transformeront dans un avenir « pas si lointain » les modes de diagnostic et de suivi médical des populations.

      Enfin, dans le cadre de la programmation du Colloque, des séances de travail parallèles aux sessions scientifiques sont proposées aux biologistes médicaux. Ces 5 sessions visent à accompagner plus particulièrement les biologistes libéraux dans un environnement professionnel qui évolue très rapidement. Ces séances leur donnent des éléments de réponse dans des thèmes aussi variés que les services du laboratoire, la place du LBM dans l’organisation régionale des politiques de santé et plus largement l’évolution de l’organisation de l’exercice biomédical.

      Les JIB, en bref…

      Véritable plateforme d’échanges entre professionnels et scientifiques, lieu privilégié pour les rendez-vous d’affaires de la biologie médicale, les Journées Internationales de Biologie réunissent chaque année l’ensemble des professionnels du secteur et représente toutes les spécialités de la biologie médicale.

      Elles accueillent 7 663 visiteurs venus de l’hexagone, mais également d’Europe et de nombreux pays francophones.

      En 2012, les JIB ont accueilli 177 exposants (dont 33 nouvelles sociétés et 18 en provenance de l’étranger).

      196 innovations technologiques étaient présentées aux visiteurs venus de 67 pays.

      *Les acteurs de la biologie médicale

       Biologistes méicaux privé

       Praticiens hospitaliers

      Chefs de service ou Chefs de Pôles

       Ingéieurs bioméicaux

       Techniciens de laboratoire

       Cadres de santé

       Responsables qualité

       Secréaires méicales

       Infirmièes

       Urgentistes

       Chercheurs

       Enseignants

       Internes…

      L’édition 2013 s’appuie sur une nouvelle gouvernance

      Elle est organisée autour d’un comité directeur, d’un comité de coordination scientifique renouvelé et d’un tout nouveau comité d’exercice professionnel.

      L’ensemble de ces structures est constitué de membres représentatifs de la profession et de ses spécialités.

      www.jib-sdbio.fr

      En savoir plus
    • JIB - COMMUNIQUÉ DE PRESSE JUIN 201304/07/2013

      Pour sa 58ième édition, le rendez-vous annuel des biologistes médicaux s’inscrit tout naturellement dans un esprit d’efficience. Pour faire de l’événement le vrai temps fort de l’année de la profession, les Journées Internationales de Biologie se renouvellent pour qu’elles ne se pensent plus comme un simple rendez-vous récurrent mais se vivent comme une bouffée d’oxygène, une parenthèse hors du labo pour prendre du recul, envisager son métier avec plus de hauteur et pour appréhender le métier de manière plus positive.

      Les JIB se tiennent au CNIT à la Défense les 13, 14 et 15 novembre 2013 Un temps de travail incontournable, à préparer, dès maintenant !

      STRATÉGIE, TEMPS FORTS, AXES MAJEURS DU CONGRÈS… LE POINT SUR 2013

      OPTIMISER LA PRÉSENCE DES PARTICIPANTS

      Optimiser la présence des biologistes médicaux sur l’événement… Tel est l’objectif des Journées Internationales de Biologie.

      Il s’agit de permettre à tous les acteurs et intervenants dans chacune des spécialités de récolter, individuellement ou collectivement et sur le long terme, les fruits de leur participation. En inscrivant les JIB à « l’Ordre du jour des laboratoires », que ce soit sur le congrès (avec les sessions professionnelles du Colloque, avec les sessions scientifiques pour mettre à jour ses connaissances), ou que ce soit sur le salon (avec la découverte d’innovations majeures présentées sur le salon et aux Trophées des JIB, avec les ateliers de la Sphère Emploi pour faciliter l’accès des jeunes au monde professionnel), tous les acteurs de la biologie médicale* trouvent des réponses et des solutions dans les différentes missions qu’ils sont amenés à exercer en parallèle (RH, qualité, transport, finances…) et dans leur discipline (hématologie, virologie, biochimie…).

      VALORISER LES TEMPS FORTS

      Véritable plateforme de lancement des innovations, les JIB présenteront, pour cette édition, près de 200 innovations dont 75% à visées européenne et mondiale et 78% présentées pour la première fois .

      Parce qu’elle est dans la nature même de l’événement, l’innovation est toujours particulièrement visible sur la Galerie de l’Innovation et met à l’honneur des structures dynamiques (PME, start-ups, biotechs…). Cet espace s’anime régulièrement pendant toute la durée des JIB en offrant des temps de discussions et d’échanges entre spécialistes sur Paroles d’Experts .

      L’innovation se révèle également lors de la Cérémonie de Remise des Trophées des JIB qui, pour leur 2 ème édition et fortes de leurs succès 2012, remercient les efforts constants de l’industrie dans 6 nouvelles catégories (Amélioration des procédures, Galerie de l’Innovation, Qualité et Accréditation, Biologie d’urgence et biologie délocalisée, Innovation en post analytique et Prix du jury).

      Les JIB ont à coeur de répondre aux difficultés de la nouvelle génération et c’est tout naturellement qu’elles ont souhaité dédier un espace à l’avenir des jeunes : la Sphère Emploi propose sur le salon des ateliers pratico-pratiques de rédaction de CV, de lettres de motivations, de préparation à un entretien…

      Enfin, les JIB réservent un accueil très soigné aux régionaux, sociétés savantes, ordres, ministère, syndicats ou humanitaires sur le Carré des Institutions qui réunit les grandes instances de la profession.

      ORIENTER LE CONGRÈS AUTOUR DE 3 AXES MAJEURS :

      TECHNOLOGIE, CONTENU SCIENTIFIQUE & ORGANISATION DU LABORATOIRE

      Les sessions du congrès sont l’expression de thèmes fondateurs de la biologie médicale qui en structurent les contenus. Le programme proposé tient compte de 3 grands paramètres qui sont constitués, pour l’essentiel, par la place de la biologie dans les politiques de santé et l’organisation des soins, la multidisciplinarité de la biologie médicale (microbiologie, immunologie, biologie clinique…) ainsi que les équipements et technologies innovantes.

      Sur l’ensemble des sujets proposés, un thème donne le ton de l’édition : la prévention et le dépistage , au programme notamment de la session inaugurale « Biologie médicale et politique de dépistage ». En mettant ce thème à l’ordre du jour, les JIB ont à coeur de valoriser la biologie comme support majeur de la médecine préventive et personnalisée, alternative souhaitée à la médecine curative, sur laquelle repose le système de soins actuel.

      Toujours sous cet axe, la session attendue sur le dépistage généralisé et organisé pour les HPV (papillomavirus) « HPV et IST : état des pratiques et actualités » dresse l’état des lieux des pratiques dans la prise en charge des cancers du col de l’utérus, et notamment du retard de la France dans l’organisation d’un programme de dépistage des HPV en prévention des cancers du col de l’utérus. Cette session s’inscrit dans le cadre de la formation continue des biologistes médicaux dans le nouveau dispositif de DPC - Développement Professionnel Continu.

      Dans un registre plus prospectif, la session des « nanotechnologies, premières réalités et perspectives en biologie médicale», présente une vision des technologies biomédicales miniaturisées qui transformeront dans un avenir « pas si lointain » les modes de diagnostic et de suivi médical des populations.

      Enfin, dans le cadre de la programmation du Colloque, des séances de travail parallèles aux sessions scientifiques sont proposées aux biologistes médicaux. Ces 5 sessions visent à accompagner plus particulièrement les biologistes libéraux dans un environnement professionnel qui évolue très rapidement. Ces séances leur donnent des éléments de réponse dans des thèmes aussi variés que les services du laboratoire, la place du LBM dans l’organisation régionale des politiques de santé et plus largement l’évolution de l’organisation de l’exercice biomédical.

      Les JIB, en bref…

      Véritable plateforme d’échanges entre professionnels et scientifiques, lieu privilégié pour les rendez-vous d’affaires de la biologie médicale, les Journées Internationales de Biologie réunissent chaque année l’ensemble des professionnels du secteur et représente toutes les spécialités de la biologie médicale.

      Elles accueillent 7 663 visiteurs venus de l’hexagone, mais également d’Europe et de nombreux pays francophones.

      En 2012, les JIB ont accueilli 177 exposants (dont 33 nouvelles sociétés et 18 en provenance de l’étranger).

      196 innovations technologiques étaient présentées aux visiteurs venus de 67 pays.

      *Les acteurs de la biologie médicale

       Biologistes méicaux privé

       Praticiens hospitaliers

      Chefs de service ou Chefs de Pôles

       Ingéieurs bioméicaux

       Techniciens de laboratoire

       Cadres de santé

       Responsables qualité

       Secréaires méicales

       Infirmièes

       Urgentistes

       Chercheurs

       Enseignants

       Internes…

      L’édition 2013 s’appuie sur une nouvelle gouvernance

      Elle est organisée autour d’un comité directeur, d’un comité de coordination scientifique renouvelé et d’un tout nouveau comité d’exercice professionnel.

      L’ensemble de ces structures est constitué de membres représentatifs de la profession et de ses spécialités.

      www.jib-sdbio.fr

      En savoir plus
    • JIB - COMMUNIQUÉ DE PRESSE JUIN 201304/07/2013

      Pour sa 58ième édition, le rendez-vous annuel des biologistes médicaux s'inscrit tout naturellement dans un esprit d'efficience. Pour faire de l'événement le vrai temps fort de l'année de la profession, les Journées Internationales de Biologie se renouvellent pour qu'elles ne se pensent plus comme un simple rendez-vous récurrent mais se vivent comme une bouffée d'oxygène, une parenthèse hors du labo pour prendre du recul, envisager son métier avec plus de hauteur et pour appréhender le métier de manière plus positive.

      Les JIB se tiennent au CNIT à la Défense les 13, 14 et 15 novembre 2013 Un temps de travail incontournable, à préparer, dès maintenant !

      STRATÉGIE, TEMPS FORTS, AXES MAJEURS DU CONGRÈS… LE POINT SUR 2013

      OPTIMISER LA PRÉSENCE DES PARTICIPANTS

      Optimiser la présence des biologistes médicaux sur l'événement… Tel est l'objectif des Journées Internationales de Biologie.

      Il s'agit de permettre à tous les acteurs et intervenants dans chacune des spécialités de récolter, individuellement ou collectivement et sur le long terme, les fruits de leur participation. En inscrivant les JIB à « l'Ordre du jour des laboratoires », que ce soit sur le congrès (avec les sessions professionnelles du Colloque, avec les sessions scientifiques pour mettre à jour ses connaissances), ou que ce soit sur le salon (avec la découverte d'innovations majeures présentées sur le salon et aux Trophées des JIB, avec les ateliers de la Sphère Emploi pour faciliter l'accès des jeunes au monde professionnel), tous les acteurs de la biologie médicale* trouvent des réponses et des solutions dans les différentes missions qu'ils sont amenés à exercer en parallèle (RH, qualité, transport, finances…) et dans leur discipline (hématologie, virologie, biochimie…).

      VALORISER LES TEMPS FORTS

      Véritable plateforme de lancement des innovations, les JIB présenteront, pour cette édition, près de 200 innovations dont 75% à visées européenne et mondiale et 78% présentées pour la première fois .

      Parce qu'elle est dans la nature même de l'événement, l'innovation est toujours particulièrement visible sur la Galerie de l'Innovation et met à l'honneur des structures dynamiques (PME, start-ups, biotechs…). Cet espace s'anime régulièrement pendant toute la durée des JIB en offrant des temps de discussions et d'échanges entre spécialistes sur Paroles d'Experts .

      L'innovation se révèle également lors de la Cérémonie de Remise des Trophées des JIB qui, pour leur 2 ème édition et fortes de leurs succès 2012, remercient les efforts constants de l'industrie dans 6 nouvelles catégories (Amélioration des procédures, Galerie de l'Innovation, Qualité et Accréditation, Biologie d'urgence et biologie délocalisée, Innovation en post analytique et Prix du jury).

      Les JIB ont à coeur de répondre aux difficultés de la nouvelle génération et c'est tout naturellement qu'elles ont souhaité dédier un espace à l'avenir des jeunes : la Sphère Emploi propose sur le salon des ateliers pratico-pratiques de rédaction de CV, de lettres de motivations, de préparation à un entretien…

      Enfin, les JIB réservent un accueil très soigné aux régionaux, sociétés savantes, ordres, ministère, syndicats ou humanitaires sur le Carré des Institutions qui réunit les grandes instances de la profession.

      ORIENTER LE CONGRÈS AUTOUR DE 3 AXES MAJEURS :

      TECHNOLOGIE, CONTENU SCIENTIFIQUE & ORGANISATION DU LABORATOIRE

      Les sessions du congrès sont l'expression de thèmes fondateurs de la biologie médicale qui en structurent les contenus. Le programme proposé tient compte de 3 grands paramètres qui sont constitués, pour l'essentiel, par la place de la biologie dans les politiques de santé et l'organisation des soins, la multidisciplinarité de la biologie médicale (microbiologie, immunologie, biologie clinique…) ainsi que les équipements et technologies innovantes.

      Sur l'ensemble des sujets proposés, un thème donne le ton de l'édition : la prévention et le dépistage , au programme notamment de la session inaugurale « Biologie médicale et politique de dépistage ». En mettant ce thème à l'ordre du jour, les JIB ont à coeur de valoriser la biologie comme support majeur de la médecine préventive et personnalisée, alternative souhaitée à la médecine curative, sur laquelle repose le système de soins actuel.

      Toujours sous cet axe, la session attendue sur le dépistage généralisé et organisé pour les HPV (papillomavirus) « HPV et IST : état des pratiques et actualités » dresse l'état des lieux des pratiques dans la prise en charge des cancers du col de l'utérus, et notamment du retard de la France dans l'organisation d'un programme de dépistage des HPV en prévention des cancers du col de l'utérus. Cette session s'inscrit dans le cadre de la formation continue des biologistes médicaux dans le nouveau dispositif de DPC - Développement Professionnel Continu.

      Dans un registre plus prospectif, la session des « nanotechnologies, premières réalités et perspectives en biologie médicale», présente une vision des technologies biomédicales miniaturisées qui transformeront dans un avenir « pas si lointain » les modes de diagnostic et de suivi médical des populations.

      Enfin, dans le cadre de la programmation du Colloque, des séances de travail parallèles aux sessions scientifiques sont proposées aux biologistes médicaux. Ces 5 sessions visent à accompagner plus particulièrement les biologistes libéraux dans un environnement professionnel qui évolue très rapidement. Ces séances leur donnent des éléments de réponse dans des thèmes aussi variés que les services du laboratoire, la place du LBM dans l'organisation régionale des politiques de santé et plus largement l'évolution de l'organisation de l'exercice biomédical.

      Les JIB, en bref…

      Véritable plateforme d'échanges entre professionnels et scientifiques, lieu privilégié pour les rendez-vous d'affaires de la biologie médicale, les Journées Internationales de Biologie réunissent chaque année l'ensemble des professionnels du secteur et représente toutes les spécialités de la biologie médicale.

      Elles accueillent 7 663 visiteurs venus de l'hexagone, mais également d'Europe et de nombreux pays francophones.

      En 2012, les JIB ont accueilli 177 exposants (dont 33 nouvelles sociétés et 18 en provenance de l'étranger).

      196 innovations technologiques étaient présentées aux visiteurs venus de 67 pays.

      *Les acteurs de la biologie médicale

       Biologistes méicaux privé

       Praticiens hospitaliers

      Chefs de service ou Chefs de Pôles

       Ingéieurs bioméicaux

       Techniciens de laboratoire

       Cadres de santé

       Responsables qualité

       Secréaires méicales

       Infirmièes

       Urgentistes

       Chercheurs

       Enseignants

       Internes…

      L'édition 2013 s'appuie sur une nouvelle gouvernance

      Elle est organisée autour d'un comité directeur, d'un comité de coordination scientifique renouvelé et d'un tout nouveau comité d'exercice professionnel.

      L'ensemble de ces structures est constitué de membres représentatifs de la profession et de ses spécialités.

      www.jib-sdbio.fr

      En savoir plus

Footer

Nos coordonnées

Springer Verlag France SARL
Siège social est : 22, rue de Palestro 75002 Paris (France)
Tél : +33 (0)1 53 00 98 60

Footer

Nos coordonnées

Springer Verlag France SARL
Siège social est : 22, rue de Palestro 75002 Paris (France)
Tél : +33 (0)1 53 00 98 60